CANTO-Cog jeunes

Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez les patientes porteuses de cancer du sein localisé de moins de 45 ans – volet cognitif et étude ancillaire Imagerie.

Coordinateurs : Lange M

Contexte :

Nombreux sont les mécanismes potentiellement impliqués dans ces troubles cognitifs (toxicité directe de la chimiothérapie, traitements concomitants, troubles anxio-dépressifs, fatigue, statut hormonal, paramètres physiologiques, présence de polymorphismes génétiques…), néanmoins, ils ne sont pas totalement élucidés. En complément de l’étude cognitive comportementale (tests neuropsychologiques), l’étude en imagerie permettra d’obtenir un complément d’informations quant aux corrélats anatomiques des troubles cognitifs observés afin de mieux comprendre leur survenue.

Objectifs :

Cette étude longitudinale aura pour objectif principal d’évaluer l’incidence des troubles cognitifs et de la survenue d’anomalies cérébrales à l’issue des traitements anti-cancéreux chez les patientes de moins de 45 ans. Plusieurs objectifs secondaires vont être étudiés tels que : évaluer les relations entre les troubles cognitifs (performances objectives et plainte cognitive) et les anomalies cérébrales, mettre en évidence les facteurs pouvant favoriser la survenue des troubles cognitifs etc.

Méthodologie de l’étude :

Il s’agit d’une étude longitudinale non randomisée et multicentrique. Les patientes seront issues de la cohorte de l’étude CANTO. Inclusions prévues = 150 patientes (dont n=40 pour l’IRM) + 50 sujets sains.

Etat de l’étude : ouverture à venir (150 patientes et 50 sujets sains)

Collaboration : Promotion UNICANCER

Financeur :
Agence Nationale de la Recherche (ANR)

Publications :