MetaCan

Relations entre plainte cognitive et scores cognitifs objectifs dans le cancer : évaluation de la métamémoire

Coordinateur : Giffard B

Contexte :
De nombreuses études ont rapporté une absence de corrélation significative entre les performances issues de tests neuropsychologiques et la plainte subjective des patients après traitement adjuvant. La perception des patients quant à leurs déficits cognitifs est généralement inférieure à ce qui est mesuré par les tests neuropsychologiques.

La raison de cette absence de lien avéré est probablement multifactorielle :

  1. Facteurs d’ordre psychoaffectif (anxiété/dépression et fatigue),
  2. Facteurs méthodologiques,
  3. La métacognition, souvent évaluée dans certaines pathologies pour mieux comprendre son impact sur les troubles cognitifs, n’a jamais été testée auprès de patients atteints d’un cancer, or c’est une mesure hautement sensible pour évaluer et comprendre la plainte du patient et sa correspondance avec la performance réelle.

Objectifs :
Évaluation de la métamémoire (estimation de ses propres capacités mnésiques), de la plainte mnésique, et des performances mnésiques réelles chez des patients atteints de cancer et comparaisons avec des sujets sains contrôles appariés.

Méthodologie de l’étude :
Etude cas/témoins : les performances de 60 patients seront comparées à celles de 30 volontaires sains

Etat de l’étude : Fermée, 60 patients et 30 volontaires sains inclus

Collaboration :
Unité INSERM U1077

Financeurs :
Université de Caen